Artpark

Le marché de l’immobilier fin 2015

D’après le courtier en crédit Cafpi, le marché des résidences principales reste dynamique cet hiver, en représentant 87 % de l’activité totale du crédit. Le marché de l’investissement locatif mais également celui de la résidence secondaire sont quant à eux largement minoritaires en représentant respectivement 11 % et 2 % du secteur.

Les second accédants

Les second accédants sont les principaux acteurs du marché de l’immobilier résidentiel d’après le courtier. Avec les taux d’emprunt actuellement très bas, il peuvent ainsi emprunter en moyenne 180 000 € étalés sur 194 mois, ce qui représente environ 16 ans. Leur nouvelle acquisition qui s’oriente essentiellement vers un achat dans l’ancien (93 %) représente pour eux 3,43 années de revenus en moyenne.

Les primo accédants

En revanche, les primo accédants sont de moins en moins nombreux à la fin de l’année 2015. D’après Cafpi, l’effort pour pouvoir acheter une résidence principale est particulièrement difficile en ce moment dans la mesure où une telle acquisition représente pour eux près de cinq années de revenus. S’ils empruntent un montant moyen de 180 000 € dans le cadre d’un pret immobilier, ils le font sur une durée moyenne de 238 mois, ce qui représente presque 20 ans.

Les investisseurs

Le nombre d’investisseurs sur le secteur de l’immobilier tend lui aussi à diminuer en cette fin d’année. Depuis cet été, de moins en moins de personnes décident d’effectuer un achat immobilier dans le but de le louer, et ce notamment dans le neuf.

Avant de se lancer dans un achat immobilier, gardez en tête qu’il faut toujours comparer les offres de crédit présentes sur le marché. En ce sens, celles des banques en ligne sont généralement intéressantes dans la mesure où elles permettent d’effectuer un credit rapide à travers des conditions avantageuses. Leurs offres de prêt en général mais également d’assurance (assurance habitation pas cher…) valent également le détour.